Nous contacter

Vous souhaitez entrer
en contact avec la commune
c'est par ici.

Mairie

C'est une ancienne maison presbytériale construite en 1629. Récemment restaurée, elle présente une entrée accessible par un escalier monumental. Les plafonds ''à la française'' comporte des poutrelles de style Louis XII. Cette bâtisse était directement reliée à l'église par une passerelle qui aboutissait à la ''porte du curé'', murée depuis longtemps. Elle était couverte de ''pierres tuilées'', et les cours, jardins, écuries lui étant attenants étaient clos de hauts murs. En 1793, devenue maison commune et école de garçons, elle est vendue comme ''bien national'' et va, dès lors, porter le nom de ses propriétaires. Elle est, tour à tour, ''maison de Loménie'', ''de Lacroix de Castries'', ''Boy de Lacombe'', ''Chillaud'' ...

 

Au début du XXème siècle, elle appartient à un nommé Madelrieux, plus connu sous son surnom de Crémelin. ''En ce début de XXème siècle, le propriétaire de ladite maison était réputé pour sa ladrerie. Lorsqu'il employait un ouvrier, il allait, disait-on, jusqu'à retarder le soir son horloge d'un bon quart d'heure. Aussi, l'avait on surnommé en dialecte local ''Lou Craemalin'' (expression venant d'''écrême-lait'', synonyme de radin). Sa femme était devenue ''la Cremeline'' et sa maison ''le cremelin''.

 

Une autre version, peut-être moins vraisemblable, mais aussi originale, fait intervenir les jeunes Mazièrois engagés dans les troupes napoléoniennes du premier Empire. Certains ont fait la campagne de Russie ... et en sont revenus. Ils ont vu, au loin, brûler Moscou et le plus grand palais de la capitale des tsars, le Kremlin. Revenus chez eux, ils ont tout naturellement, donné ce nom à la plus grande maison du village ...